C’est pourquoi je dis : « Connaissez l’ennemi et connaissez-vous vous-même ; en cent batailles vous ne courez jamais aucun danger. »

Quand vous ne connaissez pas l’ennemi mais que vous vous connaissez vous-même, vos chances de victoire ou de défaite sont égales.

Si vous êtes à la fois ignorant de l’ennemi et de vous-même, vous êtes sûr de trouver en peril à chaque bataille.

Sun Tzu, L’art de la guerre